LA PSYCHONUTRITION

Comment le microbiote gouverne notre cerveau

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui nous le savons, plus que quiconque ô combien notre mode alimentaire influence d’une part nos humeurs et d’autres part, énormément de situations inflammatoires dans notre corps.

Le corps sait…

 

Formée par Denis RICHÉ, biologiste, enseignant à l’Université de POITIERS https://www.denisriche.fr , je vous amène à repérer les incidences voire les dysfonctionnements de votre corps allant parfois jusqu’à de graves maladies, le cancer…

 

Durant l’accompagnement, il sera prioritaire de déceler un mode nutritionnel inadapté chez une personne en souffrance psychique ou risquant de l’être.

L’amener à des propositions simples en termes de modification alimentaire voire de compléments alimentaires pour améliorer son fonctionnement psychique.

 

Ce qui est primordial de prendre conscience :

 

  1. Le rôle des neuromédiateurs dans notre cerveau
    Dopamine, Noradrénaline, Sérotonine, Mélatonine, Acétylcholine, Gaba, Glutamate.

     

  2. Les besoins du cerveau :

 

  • Besoins énergétiques : le glucose (le fer, l’oxygène, le magnésium)
     

  •  

    Besoins fonctionnels : précurseurs des neuromédiateurs (Tryptophane pour la sérotonine, Tyrosine pour dopamine et noradrénaline…) et cofacteurs (fer, cuivre, Zinc, Magnésium, vitamines du groupe B)
     

  • Besoins structurels : oméga 3
     

  • Besoins de protection   
     

  • Antioxydants : zinc, sélénium, vitamine E, Caroténoïdes, Coenzyme Q10
     

  • Détoxication : sélénium, Flavonoïdes, Glutathion.
     

Ces approches peuvent paraitre compliquées car c’est technique et scientifique …

 

Deux choses à retenir : une alimentation inadaptée amène une augmentation du stress et le Burn out.